Menu

Procès de Dogbo Blé: Tout sur la chaude journée d’hier au Palais de justice de Yopougon

Le procès en assises du général Dogbo Blé et neuf (9) autres accusés s’est poursuivi hier après trois semaines d’interruption. Lors de cette audience qui s’est tenue dans une salle archicomble, la défense du général Dogbo Blé a remporté une grande victoire en faisant annuler la liste de 41 témoins présentée par l’Avocat général.



Le procès du général Dogbo Blé et autres a repris hier au tribunal de Yopougon cette fois avec la présence effective des dix (10) accusés. Il s’agit du colonel Aby Jean, du commissaire de police Logué Osée, Obou Léopold, ex-chef des opérations de la garde Républicaine, le sergent-chef Koffi Félix Houphouët, Blon Joël, Zagou Koffi, le sergent-chef des sapeurs-pompiers Seri Joseph, Yoro Tapé Marc Henri Joël et Guéi Bléka. Ils sont accusés d’avoir assassiné les français Yves Lamblin (ex-président du Conseil d’Administration de Sifca), Stéphane Frantz Di Rippel (ex-directeur général de Novotel) et deux autres personnes. Dès l’ouverture des hostilités, la défense s’est opposée au fait que l’Avocat général Souleymane Koné veuille faire comparaître quarante et un (41) témoins dont elle n’a pas reçu la liste. Le parquet général n’était d’ailleurs pas en mesure de prouver avec preuve à l’appui qu’il a remis la liste de ses témoins aux avocats de la défense. « La liste des témoins devrait nous être notifiée au moins vingt heure (24) heures avant l’ouverture du procès conformément à l’article 281 du code de procédure pénale. Ce qui n’a pas été fait. Donc M. le président, la défense demande à ce que la liste des témoins de l’avocat général soit rejetée pour le respect des textes » a plaidé Me Blédé Dohora. Après donc une suspension de cinq (5) minutes, l’audience a repris et le juge-président de la cour d’Assises Mourlaye Cissekou a demandé au parquet général de retirer sa première liste des témoins. Ce qui constitue une grande victoire pour la défense. Le juge-président a toutefois précisé que la Cour d’Assises va entendre ces 41 personnes en qualité de « simple renseignement ». Outre ce échec cuisant, l’avocat général Souleymane Koné a encore essuyé un autre revers. En effet, après le retrait de sa première liste de 41 témoins, l’avocat général a vu que ces trois (3) témoins clé, l’ex-ministre Jean-Louis, la médecin-légiste Ette Yapo Hélène et un certain Sidibé Samba ont brillé par leur absence. L’ambiance était électrique dans la salle d’audience.
 
Les exceptions de la défense
 
Les avocats de la défense ont soulevé hier deux exceptions majeures. Selon Me Raoul Gohi Bi, le tribunal de Yopougon n’est pas compétent pour juger Dogbo Blé et les neuf autres accusés. « J’ai soulevé les exceptions relatives à l’incompétence matérielle de la cour d’Assises de séant de pouvoir juger nos clients pour la simple raison que la loi, le code de procédure pénale combinée avec le code de procédure militaire édictent en distinguant les compétences des tribunaux de droit commun tel que la Cour d’Assises de séant et les juridictions d’exception come le tribunal militaire. Il est clair que lorsque vous avez que des militaires qui doivent être jugés. Il faut encore que ces militaires aient agit dans le cadre de leur fonction ou dans un camp militaire ou bien à l’occasion du service dont ils exécutent. Si les accusés sont des militaires, la compétence revient exclusivement au tribunal militaire » a déclaré Me Raoul Gohi Bi. Il a aussi insisté sur le fait que la Cour d’Assises actuelle est un tribunal de droit commun par conséquent, elle doit se déclarer incompétence dans le cadre de cette affaire. Une autre exception a été soulevée par le même avocat. En fait, selon la loi, Me Raoul Gohi Bi a rappelé au juge que la cour d’Assises ne peut siéger que dans la juridiction où l’instruction a eu lieu, où le tribunal a instruit l’affaire. « Ici, cette affaire a été instruite, et je le dément formellement ce qu’a dit l’avocat général, par le juge d’instruction du 8è cabinet c’est à dire par le doyen des juges d’instruction du tribunal d’Abidjan-Plateau. ce n’est une spéciale comme veut le faire croire l’avocat général. La cellule spéciale existe mais ce dossier a été instruit d’abord par le juge Cissé Makoni et à continuer par son remplaçant qui est l’actuel doyen des juges d’instruction. Tous les actes le démontrent. Donc c’est le tribunal du Plateau conformément à l’article 232 du code pénal qui peut receuillir cette juridiction d’Assises. Elle ne peut pas se tenir à Yopougon parce que Yopougon et Plateau sont deux tribunaux de première instance qui sont concurrents » a conclu Me Gohi Bi. C’est donc aujourd’hui que le juge Mourlaye Cisséou va se prononcer si la Cour d’Assises qu’il préside est compétente pour juger le général Dogbo Blé et autres.
 
 
Mercredi 22 Février 2017


Nouveau commentaire :

Vous êtes libre de commentez le contenu de ce site mais abstenez-vous de proférer des injures à 'encontre de qui que ce soit.
Merci de votre compréhension.
Abidanactu.com

Actu en Filet

Donald Trump accuse Berlin d'être mauvais payeur et Londres d'espionnage

Donald Trump accuse Berlin d'être mauvais payeur et Londres d'espionnage

Réunion politique UPCI- Gnamien Konan, « La gratuité des concours administratifs est sacrée pour nous, les frais sont injustifiés »

Réunion politique UPCI- Gnamien Konan, « La gratuité des concours administratifs est sacrée pour nous, les frais sont injustifiés »

Arrestation de Sam l’Africain: Affi N’guessan exige sa libération immédiate

Arrestation de Sam l’Africain: Affi N’guessan exige sa libération immédiate

L’avocat Robert Bourgi a bien réglé les costumes Arnys de François Fillon

L’avocat Robert Bourgi a bien réglé les costumes Arnys de François Fillon

Aéroport d'Orly: un homme abattu après avoir dérobé l'arme d'un militaire de Sentinelle

Aéroport d'Orly: un homme abattu après avoir dérobé l'arme d'un militaire de Sentinelle

Côte d'Ivoire: les Ivoiriens en tête des candidats à l'immigration clandestine

Côte d'Ivoire: les Ivoiriens en tête des candidats à l'immigration clandestine

Immigration clandestine: 180 Ivoiriens seront rapatriés mardi de la Libye vers la Côte d’Ivoire (Officiel)

Immigration clandestine: 180 Ivoiriens seront rapatriés mardi de la Libye vers la Côte d’Ivoire (Officiel)

TELECOMMUNICATIONS: Orange s’installe au Burkina

TELECOMMUNICATIONS: Orange s’installe au Burkina

MARINE LE PEN AU TCHAD: Va-t-elle rencontrer Idriss Deby ?

MARINE LE PEN AU TCHAD: Va-t-elle rencontrer Idriss Deby ?

Vos Idées

Qui profite, ou pas, de la chute vertigineuse des cours du cacao?

Qui profite, ou pas, de la chute vertigineuse des cours du cacao?

Venance Konan: la Côte d'Ivoire «traverse une zone de turbulences»

Venance Konan: la Côte d'Ivoire «traverse une zone de turbulences»

Existence d’une pensée juridique ivoirienne: Wodié et Oble ‘’s’affrontent’’

Existence d’une pensée juridique ivoirienne: Wodié et Oble ‘’s’affrontent’’

Côte d'Ivoire/ Forces armées: Division...Le pire arrive!

Côte d'Ivoire/ Forces armées: Division...Le pire arrive!

Gambie: Yahya Jammeh a déménagé le palais en quittant Banjul

Gambie: Yahya Jammeh a déménagé le palais en quittant Banjul

Situation sociopolitique: Anaky Kobena condamne la gestion de la crise par Ouattara

Situation sociopolitique: Anaky Kobena condamne la gestion de la crise par Ouattara

Mutinerie et grève généralisée dans l’administration: Odette Lorougnon exige la démission de Ouattara

Mutinerie et grève généralisée dans l’administration: Odette Lorougnon exige la démission de Ouattara

RECONDUCTION DE LA GREVE DES FONCTIONNAIRES – IMBROGLIO AUTOUR DE L’ACCORD AVEC LES MUTINS/ REACTION DE PATRICK SAHI LOUA, PRESIDENT de la SOCIETE CIVILE DIGNE DE COTE D’IVOIRE

RECONDUCTION DE LA GREVE DES FONCTIONNAIRES – IMBROGLIO AUTOUR DE L’ACCORD AVEC LES MUTINS/ REACTION DE PATRICK SAHI LOUA, PRESIDENT de la SOCIETE CIVILE DIGNE DE COTE D’IVOIRE

Le coup d’éclat militaire en Côte d’Ivoire est-il un coup de semonce ?

Le coup d’éclat militaire en Côte d’Ivoire est-il un coup de semonce ?