Menu

Pour protester contre la suppression des congés de février, des élèves perturbent les cours à Bouaké



Pour protester contre la suppression des congés de février, des élèves perturbent les cours à Bouaké
De nombreux établissements, publics et privés, n’ont pu dispenser de cours hier lundi 13 février, dans la ville de Bouaké. Alors que les élèves s’étaient normalement rendus à l’école dès 7 heures, des coups de sifflets stridents se sont mis à retentir et des éléments sortis d’on ne sait où, ont investi les salles de classe pour en déloger les élèves. Le mouvement qui semble avoir pris naissance au lycée 2, a rapidement gagné le lycée classique et le collège moderne de Dar-Es-Salam pour s’étendre aux collèges Nanan Yamoussso et Saint Jacques qui sont, eux, des établissements privés. Interrogée sur les raisons de cette action, Mlle K.N., en classe de 2nde au lycée 2, soutient que « les gars exigent qu’on nous donne congé pour la Saint Valentin parce que le ministre dit qu’il n’y aura pas de congé de février. Nous sommes donc à la maison aujourd’hui et demain ». Pour rappel la fête de la Saint-Valentin a lieu aujourd’hui mardi 14 février. Plusieurs établissements n’ont pas été touchés par ce mouvement, notamment le lycée technique, le collège technique et les établissements privés tels que les heures-claires et Sainte famille. Au lycée Belleville, les élèves ont quitté les classes pour se rendre au collège Mohamed V afin d’y faire arrêter les enseignements. Dans cet établissement, les responsables ont opposé une résistance farouche qui a mis les perturbateurs de cours en déroute.
Circulant à bord de deux véhicules, les éléments du CCDO n’ont pu ramener les enfants en classe et ces établissements scolaires sont restés déserts toute la journée d’hier. « Nous reviendrons demain pour voir si les cours peuvent avoir lieu », se désolent des élèves de terminale qui sont obligés de rentrer chez eux. « Ce qui est sûr, nous irons demain en classe et si nous trouvons les élèves en place, nous donnerons les cours. Mais s’ils ne viennent pas, on n’y peut rien. Il y a longtemps que cela est ainsi dans le pays. Il n’y a pas d’autorité », indique un enseignant.
Les congés de février sont logiquement prévus du 17 au 22 février. Mais à cause des trois semaines de repos forcé du fait de la grève des fonctionnaires, la ministre de l’Education nationale et de l’Enseignement technique et professionnel, Mme Kandia Camara a de façon cavalière amenagé le programme des vacances scolaires, supprimant les congés intermédiaires et réduisant d’autres de façon drastique. Ces mesures, dans l’endentement de la ministre visent à permettre aux élèves de se mettre à jour de leur programme. Ces mesures, apparemment, ne semblent pas rencontrer l’assentiment du corps enseignant et des élèves pas l’assentiment de tout le monde.
Mardi 14 Février 2017


Nouveau commentaire :

Vous êtes libre de commentez le contenu de ce site mais abstenez-vous de proférer des injures à 'encontre de qui due ce soit.
Merci de votre compréhension.
Abidanactu.com

Actu en Filet

"Les entreprises d’agrobusiness ne pouvaient pas payer pendant longtemps leurs souscripteurs à des taux exorbitants", soutient le ministère de l’économie et des finances

"Les entreprises d’agrobusiness ne pouvaient pas payer pendant longtemps leurs souscripteurs à des taux exorbitants", soutient le ministère de l’économie et des finances

Côte d’Ivoire - Russie : Duncan chez Poutine en juin

Côte d’Ivoire - Russie : Duncan chez Poutine en juin

Lt-colonel Issiaka Ouattara dit "Wattao" s'adresse aux soldats de la Garde Républicaine

Lt-colonel Issiaka Ouattara dit "Wattao" s'adresse aux soldats de la Garde Républicaine

La police ivoirienne disperse une manifestation de producteurs de cacao

La police ivoirienne disperse une manifestation de producteurs de cacao

Au procès Gbagbo-Blé Goudé, l’ancien DG de la police nationale a été contraint de témoigner à visage découvert

Au procès Gbagbo-Blé Goudé, l’ancien DG de la police nationale a été contraint de témoigner à visage découvert

La Haute autorité pour la bonne gouvernance invite les présidents d’institutions, les ministres et secrétaires d’Etat, gouverneurs, les élus, etc. à déclarer leur patrimoine (Communiqué)

La Haute autorité pour la bonne gouvernance invite les présidents d’institutions, les ministres et secrétaires d’Etat, gouverneurs, les élus, etc. à déclarer leur patrimoine (Communiqué)

Entreprises d’agrobusiness: Début des remboursements avant fin février

Entreprises d’agrobusiness: Début des remboursements avant fin février

Difficultés dans les transports en communs à Abidjan : la SOTRA annonce des nouveaux bus en provenance de l’Inde à la fin du mois de mars (Note)

Difficultés dans les transports en communs à Abidjan : la SOTRA annonce des nouveaux bus en provenance de l’Inde à la fin du mois de mars (Note)

Bouaké : les enseignants arrêtent de dispenser les cours pour protester contre une ‘’agression’’ de leurs élèves

Bouaké : les enseignants arrêtent de dispenser les cours pour protester contre une ‘’agression’’ de leurs élèves

Vos Idées

Existence d’une pensée juridique ivoirienne: Wodié et Oble ‘’s’affrontent’’

Existence d’une pensée juridique ivoirienne: Wodié et Oble ‘’s’affrontent’’

Côte d'Ivoire/ Forces armées: Division...Le pire arrive!

Côte d'Ivoire/ Forces armées: Division...Le pire arrive!

Gambie: Yahya Jammeh a déménagé le palais en quittant Banjul

Gambie: Yahya Jammeh a déménagé le palais en quittant Banjul

Situation sociopolitique: Anaky Kobena condamne la gestion de la crise par Ouattara

Situation sociopolitique: Anaky Kobena condamne la gestion de la crise par Ouattara

Mutinerie et grève généralisée dans l’administration: Odette Lorougnon exige la démission de Ouattara

Mutinerie et grève généralisée dans l’administration: Odette Lorougnon exige la démission de Ouattara

RECONDUCTION DE LA GREVE DES FONCTIONNAIRES – IMBROGLIO AUTOUR DE L’ACCORD AVEC LES MUTINS/ REACTION DE PATRICK SAHI LOUA, PRESIDENT de la SOCIETE CIVILE DIGNE DE COTE D’IVOIRE

RECONDUCTION DE LA GREVE DES FONCTIONNAIRES – IMBROGLIO AUTOUR DE L’ACCORD AVEC LES MUTINS/ REACTION DE PATRICK SAHI LOUA, PRESIDENT de la SOCIETE CIVILE DIGNE DE COTE D’IVOIRE

Le coup d’éclat militaire en Côte d’Ivoire est-il un coup de semonce ?

Le coup d’éclat militaire en Côte d’Ivoire est-il un coup de semonce ?

Procès aux assises d’Abidjan: Qui va libérer Ehivet Simone Gbagbo

Procès aux assises d’Abidjan: Qui va libérer Ehivet Simone Gbagbo

Gambie : les cinq scénarios pour une sortie de crise

Gambie : les cinq scénarios pour une sortie de crise