Menu

OBAMA, ANTI-TRUMP JUSQU'AU BOUT

AU REVOIR - Le président américain tient, mercredi 18 janvier, sa dernière conférence de presse de son mandat. Et, sur l'essentiel des sujets abordés, celui qui quittera la Maison Blanche le 20 janvier a peaufiné son image d'anti-Trump.



C'est la plus importante des dernières, pour le président Barack Obama. Mercredi 18 janvier, il s'est adressé pour la dernière fois à la presse en conférence à la Maison Blanche, alors que son successeur, le républicain Donald Trump, sera investi, vendredi 20 janvier.
Un des premiers points de la conférence de presse a bien évidemment été la libération annoncée de Chelsea Manning, ancienne soldate, emprisonnée alors qu'elle s'appelait encore Bradley, pour son rôle dans la fuite de documents secrets publiés par WikiLeaks. En 2009, cette dernière avait été condamnée à 35 ans de prison pour haute trahison. Mardi 17 janvier, en même temps que quelques dizaines d'autres personnes, il a annoncé sa grâce, et sa libération en mai 2017 : "Elle a purgé une dure peine de prison", a justifié le président, et "justice a été rendue".
Mais l'ensemble de la conférence de presse a ressemblé à un vaste plaidoyer anti-Donald Trump, alors que le futur président semble avoir pour but d'effacer les réformes de Barack Obama, notamment celle portant sur l'assurance maladie.
 

"Escalade du discours anti-américain de Vladimir Poutine"
Ainsi des relations avec la Russie, dont Donald Trump n'a eu cesse de promettre qu'elles convergeraient vers une amitié diplomatique. La fin du second mandat de Barack Obama avait été marquée par une tension entre les deux géants. Après des soupçons d'ingérence dans l'élection présidentielle, Barack Obama avait notamment déclaré "persona non grata" 35 membres des services de renseignement russes.
Et s'il a tempéré ses propos ce mercredi en déclarant qu'"il est dans l'intérêt de Washington d'avoir des liens constructifs avec Moscou", il a dénoncé une "escalade du discours anti-américain" en Russie lorsque Vladimir Poutine est revenu à la présidence en 2012, menant à une relation Washington-Moscou plus "antagonique" et "difficile".

Concernant le Proche-Orient, Barack Obama a déclaré que le statu quo est "dangereux pour Israël et mauvais pour la région". "Il me semble qu'il est normal qu'un nouveau président examine toutes les hypothèses. Il faut réfléchir, il ne faut pas agir avec emportement sur ce sujet là". Un conseil avisé semble-t-il à son successeur, qui a multiplié les déclarations enamourées à l'égard d'Israël, notamment au moment où l'Etat hébreu faisait l'objet d'une résolution de l'Onu, sans opposition américaine, exigeant la fin de la colonisation de Jérusalem-Est.
 
Mercredi 18 Janvier 2017


Nouveau commentaire :

Vous êtes libre de commentez le contenu de ce site mais abstenez-vous de proférer des injures à 'encontre de qui due ce soit.
Merci de votre compréhension.
Abidanactu.com

People & Sport

Avant Maroc-Côte d’Ivoire, Michel Dussuyer rassure: « Nous allons jouer une finale »

Avant Maroc-Côte d’Ivoire, Michel Dussuyer rassure: « Nous allons jouer une finale »

Les 20 ans de carrière de Magic system seront célébrés cette année dans 20 pays, annonce A’Salfo

Les 20 ans de carrière de Magic system seront célébrés cette année dans 20 pays, annonce A’Salfo

CAN 2017: le Burkina Faso en quarts, la Guinée-Bissau quitte le tournoi

CAN 2017: le Burkina Faso en quarts, la Guinée-Bissau quitte le tournoi

CAN : Gabon-Cameroun, les pressions montent autour des Panthères

CAN : Gabon-Cameroun, les pressions montent autour des Panthères

Victime d’un accident il y’a quelques mois, l’artiste Coupé-décalé Abobolais est décédé ce samedi

Victime d’un accident il y’a quelques mois, l’artiste Coupé-décalé Abobolais est décédé ce samedi

CAN 2017 : grâce à Asamoah Gyan, le Ghana domine le Mali et se qualifie pour les quarts de finale

CAN 2017 : grâce à Asamoah Gyan, le Ghana domine le Mali et se qualifie pour les quarts de finale

Des Togolais en colère ont pris d'assaut le domicile du gardien de but de l'équipe nationale

Des Togolais en colère ont pris d'assaut le domicile du gardien de but de l'équipe nationale

Festival: "la 10è édition du FEMUA sera une fête grandiose’’ (A’Salfo)

Festival: "la 10è édition du FEMUA sera une fête grandiose’’ (A’Salfo)

Audio & Videos

Yahya Jammeh quitte la Gambie : le film du départ en vidéo et images

Qualifications aux 1/4 de finale : Le Maroc se rassure face au Togo

²Le Ghana bat le Mali et se qualifie pour les 1/4 de finale (Résumé)

(VIDÉO) Le cortège de Yaya Jammeh en route vers l'aéroport de Banjul

A BORD D'UN JET DASSAULT FALCON 900 EX, Yaya Jammeh quitte Banjul et ferme une page historique de la Gambie

MERCATO : ADEBAYOR A SNOBÉ L'OL POUR JOUER LA CAN AVEC LE TOGO

OBAMA, ANTI-TRUMP JUSQU'AU BOUT

En déplacement en Bretagne, Manuel Valls giflé par un passant