Menu

Mutinerie: Tout sur ce qui s’est passé hier à Bouaké

Le ministre délégué à la Défense est arrivé hier dans la capitale du Gbêkê pour entamer des négociations avec les mutins dans une atmosphère délétère exacerbée par une révolte des populations contre les insurgés.



Mutinerie: Tout sur ce qui s’est passé hier à Bouaké
Il est 13 h30  ce vendredi à Bouaké quand l’hélicoptère militaire qui transporte la délégation gouvernementale conduite par le ministre délégué à la Défense, Alain Donwahi, atterrit sur le tarmac de l’aéroport de Bouaké. Celle-ci est composé de Sékou Touré, nouveau chef d’état-major des Faci, Kouakou Nicolas, nouveau commandant supérieur de la gendarmerie, des colonels Ouattara Issiaka dit Wattao et Shérif Ousmane, du ministre de la Jeunesse, Sidi Touré. Dès leur arrivée, les émissaires du chef de l’Etat se rendent à la résidence du préfet pour y rencontrer les mutins. Les pourparlers ont débuté autour de 14h 30. Les journalistes qui ont fait le déplacement ont été sommés de s’éloigner. Le nouveau lieu de rencontre est choisi parce que le centre culturel Jacques Aka, qui avait abrité les pourparlers, a été pris d’assaut par des populations « hostiles » aux mutins.
Retour sur la folle journée d’hier à Bouaké. « Trop, c'est trop à Bouaké. Nous sommes en grand nombre à la gare de Bouaké pour exprimer notre ras-le-bol contre la sortie désorganisée de certains militaires mutins. La patrie ou la mort. Regagnez vos casernes». C’est par ces propos hostiles aux mutins que la ville de Bouaké s’est réveillée ce vendredi matin. Une centaine de jeunes et de femmes identifiés comme des militants du Rassemblement des Républicains ont envahi la préfecture de police pour tenter de déloger les mutins qui y ont établi leur quartier général. Les tirs de sommation des soldats dispersent les manifestants qui se dirigent vers le centre culturel Jacques Aka. «Suite à ce que nous imposent les mutins ici a Bouaké, nous nous sommes mobilisés pour nous opposer a eux. Ils ont fait appel à des renforts, ils ont repris les tirs et, cette fois, c'est grave. Les rues sont vides ! Mais nous restons mobilisés», a laissé entendre un militant du RDR. L’affrontement entre les insurgés et les populations a été évité de très peu. Les insurgés mobilisés n’ont pas voulu se laisser distraire par les manifestants qui ne constituent pas leur cible. «Nous ne ferons pas de cadeau à quiconque s'opposera a notre revendication», martèle un mutin qui ne décolère pas contre le régime.
Diversion, manipulation, politique d’autruche, les mots ne sont pas assez forts pour qualifier ce qu’il a été donné de voir ce vendredi 13 janvier à Bouaké avec le soulèvement des populations contre les mutins. Qui tire les ficelles et dans quel objectif ? La question mérite d’être posée parce que le seul point à l’ordre du jour hier à Bouaké était la satisfaction des revendications des mutins comme promis par le chef de l’Etat. La montagne a accouché d’une souris car, après plus de 4 heures, les négociations n’ont abouti à rien. Et comme il fallait s’y attendre, les échanges de tirs entre les mutins et les forces spéciales ont débuté à 18 heures non loin de la gendarmerie. C’est peu dire que la guerre allait commencer à Bouaké. C’est la débandade totale et les populations apeurées courent dans tous les sens pour se mettre à l’abri.
Avant qu'un accord ne soit finalement trouvé, tard dans la soirée...
Samedi 14 Janvier 2017


Nouveau commentaire :

Vous êtes libre de commentez le contenu de ce site mais abstenez-vous de proférer des injures à 'encontre de qui due ce soit.
Merci de votre compréhension.
Abidanactu.com

Dans la même rubrique :
< >

Abidjan Post

CAN 2017: la Côte d’Ivoire cafouille d’entrée face au Togo

CAN 2017: la Côte d’Ivoire cafouille d’entrée face au Togo

Le vice président Kablan Duncan a prêté serment

Le vice président Kablan Duncan a prêté serment

Le vice-président Daniel Kablan Duncan prête serment ce lundi

Le vice-président Daniel Kablan Duncan prête serment ce lundi

Adama Barrow à Dakar: la Cédéao joue serré

Adama Barrow à Dakar: la Cédéao joue serré

Gabon 2017 / Les Eléphants à l’assaut des éperviers

Gabon 2017 / Les Eléphants à l’assaut des éperviers

CAN 2017: Alassane Ouattara adresse ses «vœux de succès» aux Eléphants

CAN 2017: Alassane Ouattara adresse ses «vœux de succès» aux Eléphants

LE SÉNÉGAL ACCUEILLE ADAMA BARROW (OFFICIEL)

LE SÉNÉGAL ACCUEILLE ADAMA BARROW (OFFICIEL)

La proposition hallucinante de Jammeh aux médiateurs de la Cedeao

La proposition hallucinante de Jammeh aux médiateurs de la Cedeao

CAN 2017 : Le Gabon rate son match d'ouverture

CAN 2017 : Le Gabon rate son match d'ouverture

Ouattara se barricade, la présidence et la primature bouclées

Ouattara se barricade, la présidence et la primature bouclées