Menu

La Côte d’Ivoire lance «La Collection fantôme» pour protéger des œuvres

Le musée des civilisations de Côte d'Ivoire a lancé mercredi 4 janvier à Abidjan un projet pour la « protection et la conservation » des œuvres culturelles, intitulé « La Collection fantôme », suite au pillage du musée lors de la crise postélectorale (2010-2011).



« Le musée des civilisations a perdu près d'une centaine de pièces de sa collection, des pièces jugées majeures » qui ont été dérobées pendant la crise postélectorale, a déploré Mme Sylvie Mémel Kassi, la directrice de l'institution.

Au nombre des objets volés figuraient des « bijoux royaux, des masques, des sculptures, des parures et des objets d'arts religieux traditionnels, dont certains dataient du XVIIe siècle », selon un décompte du musée, situé dans le quartier administratif et des affaires du Plateau.

Des images des pièces volées ont été présentées au cours de la cérémonie. « La Collection fantôme » se veut comme « un ensemble de réponses au questionnement que soulève le phénomène du trafic illicite des biens culturels », a expliqué Mme Mémel Kassi.

La symbolique des œuvres perdues

Pour le lancement de la « collection fantôme », des présentoirs vides ont été installés dans la cour du musée, où plusieurs artistes ont installé leur chevalet pour peindre des œuvres sur la thématique de « la préservation des biens culturels, du rôle du musée, mais aussi sur la symbolique des œuvres perdues et leur rapport au sacré », a-t-elle expliqué.

Plusieurs artistes ont donc été sollicités pour réaliser une « collection contemporaine, patrimoniale, muséale » qui à terme doit « côtoyer des pièces de la collection du musée », a souligné Zoé Noël, l'une des promotrices du projet. Toutes ces œuvres seront présentées lors de la grande exposition de la « Collection fantôme » au Musée des Civilisations à Abidjan à l'automne 2017, selon la directrice du musée.

Cette exposition, indiquent ses promoteurs, fera également le tour de musées de la sous-région et du monde touchés également par les crises comme au Mali, Rwanda, Sarajevo, Le Caire, etc.

Jeudi 5 Janvier 2017


Nouveau commentaire :

Vous êtes libre de commentez le contenu de ce site mais abstenez-vous de proférer des injures à 'encontre de qui due ce soit.
Merci de votre compréhension.
Abidanactu.com

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 7 Janvier 2017 - 12:09 Communiqué de la présidence de la République


Actu en Filet

Communiqué de la présidence de la République

Communiqué de la présidence de la République

Grogne des militaires: Des coup de feu entendus dans la ville de Man

Grogne des militaires: Des coup de feu entendus dans la ville de Man

MUTINERIE EN COTE D’IVOIRE: Pourquoi la situation est inquiétante ?

MUTINERIE EN COTE D’IVOIRE: Pourquoi la situation est inquiétante ?

Lutte syndicale: La FESCI annonce la remobilisation de toutes ses sections

Lutte syndicale: La FESCI annonce la remobilisation de toutes ses sections

Des camions de cacao bloqués aux ports d’Abidjan et de San-Pedro

Des camions de cacao bloqués aux ports d’Abidjan et de San-Pedro

Mutinerie : Des soldats ferment la frontière Côte d’ivoire-Burkina-faso

Mutinerie : Des soldats ferment la frontière Côte d’ivoire-Burkina-faso

Des militaires bloquent les corridors d’Odienné

Des militaires bloquent les corridors d’Odienné

Ghana: Nana Akufo-Addo intronisé président ce samedi

Ghana: Nana Akufo-Addo intronisé président ce samedi

La ville de Bouaké s’endort sous des coups de feu sporadiques et nourris

La ville de Bouaké s’endort sous des coups de feu sporadiques et nourris

Vos Idées

Procès aux assises d’Abidjan: Qui va libérer Ehivet Simone Gbagbo

Procès aux assises d’Abidjan: Qui va libérer Ehivet Simone Gbagbo

Gambie : les cinq scénarios pour une sortie de crise

Gambie : les cinq scénarios pour une sortie de crise

Pourquoi il faut sauver la CPI

Pourquoi il faut sauver la CPI

Réaction de Koné Boubacar à la décision de la Cour africaine de justice contre la CEI

Réaction de Koné Boubacar à la décision de la Cour africaine de justice contre la CEI

"L’impasse du procès de Simone Gbagbo est celle d’un procès en sorcellerie"

"L’impasse du procès de Simone Gbagbo est celle d’un procès en sorcellerie"

Koné Katinan Justin: « L’élection de Donald Trump est une rébellion contre l’ordre mondial établi »

Koné Katinan Justin: « L’élection de Donald Trump est une rébellion contre l’ordre mondial établi »

Avant le référendum sur la nouvelle Constitution, l’appel d’Anaki Kobenan aux Ivoiriens

Avant le référendum sur la nouvelle Constitution, l’appel d’Anaki Kobenan aux Ivoiriens

L'affaire DSK: L’avocat de Nafissatou Diallo est décédé

L'affaire DSK: L’avocat de Nafissatou Diallo est décédé

La procédure que devront suivre les 20.000 bacheliers pour être orientés

La procédure que devront suivre les 20.000 bacheliers pour être orientés