Menu

Fatou Bensouda ouvre un examen préliminaire sur les événements intervenus au Gabon

ABIDJANACTU.COM Ci-dessous la déclaration publiée à cet effet par la procureure de la CPI...



Le 21 septembre 2016, le Gouvernement de la République gabonaise m’a déféré la situation se rapportant aux événements qui se produisent au Gabon depuis mai 2016. Les autorités gabonaises demandent au Procureur de la Cour pénale internationale (la « CPI » ou la « Cour ») « de bien vouloir ouvrir sans délai une enquête » au titre de l’article 14 du Statut de Rome, de la règle 45 du Règlement de procédure et de preuve et de la norme 25‑1‑b du Règlement du Bureau du Procureur.
 
Conformément aux conditions posées par le Statut de Rome, mon Bureau procèdera à un examen préliminaire de la situation afin de déterminer si les critères imposés pour l’ouverture d’une enquête sont réunis. Un examen préliminaire ne peut être assimilé à une enquête. Il s’agit d’un processus consistant à examiner les informations disponibles afin de déterminer, en toute connaissance de cause, s’il existe ou non une base raisonnable pour ouvrir une enquête au regard des critères posés par le Statut de Rome.
 
Pour y parvenir, en tant que Procureur, je dois analyser en particulier les questions liées à la compétence, à la recevabilité et aux intérêts de la justice, ainsi qu’il est prévu à l’article 53‑1 du Statut de Rome. Le Bureau tient dûment compte de l’ensemble des observations et des points de vue qui lui sont transmis au cours de l’examen préliminaire, guidé exclusivement par les exigences du Statut de Rome pour mener à bien sa mission en toute indépendance et en toute impartialité.
 
Mon Bureau examinera les informations relatives aux crimes qui auraient été commis par tout groupe ou individu impliqué dans cette situation. Lorsque des documents joints à un renvoi identifient des responsables potentiels, le Bureau n’est ni lié ni contraint par les informations qu’ils contiennent lorsqu’il mène des enquêtes pour déterminer quelles sont les personnes qui doivent être inculpées. Après un examen minutieux de tous les renseignements dont je dispose, je ferai connaître ma décision en temps opportun.
 
La République gabonaise est un État partie au Statut de Rome, ce qui signifie que la CPI peut exercer sa compétence à l’égard d’actes de génocide, de crimes contre l’humanité et de crimes de guerre commis sur son territoire ou par ses ressortissants à compter du 1er juillet 2002, date d’entrée en vigueur du Statut dans ce pays.
 
Source : CPI
Vendredi 30 Septembre 2016


Nouveau commentaire :

Vous êtes libre de commentez le contenu de ce site mais abstenez-vous de proférer des injures à 'encontre de qui due ce soit.
Merci de votre compréhension.
Abidanactu.com

Abidjan Post

Sit-in du FPI devant l’Assemblée: la réaction musclée de Joël N'Guessan

Sit-in du FPI devant l’Assemblée: la réaction musclée de Joël N'Guessan

Cinq témoins de Bensouda refusent de témoigner en regardant Gbagbo dans les yeux. La défense s'oppose...

Cinq témoins de Bensouda refusent de témoigner en regardant Gbagbo dans les yeux. La défense s'oppose...

Nouvelle Constitution à l’Assemblée: Comment Affi va accueillir Ouattara

Nouvelle Constitution à l’Assemblée: Comment Affi va accueillir Ouattara

Le gérant de la station Petro Ivoire de Daloa disparaît avec 18 millions: Où est passé Yao Kouamé ?

Le gérant de la station Petro Ivoire de Daloa disparaît avec 18 millions: Où est passé Yao Kouamé ?

RDR: Kafana Koné et Amadou Soumahoro s’empoignent

RDR: Kafana Koné et Amadou Soumahoro s’empoignent

Pétition internationale pour la libération de Gbagbo: La campagne gagne les Etats-Unis

Pétition internationale pour la libération de Gbagbo: La campagne gagne les Etats-Unis

Fatou Bensouda ouvre un examen préliminaire sur les événements intervenus au Gabon

Fatou Bensouda ouvre un examen préliminaire sur les événements intervenus au Gabon

Le Sénégalais Aguibou Soumaré démissionne de la tête de l'Uemoa

Le Sénégalais Aguibou Soumaré démissionne de la tête de l'Uemoa

Gabon: Jean Ping fixe un ultimatum à Ali Bongo Ondimba

Gabon: Jean Ping fixe un ultimatum à Ali Bongo Ondimba

Forte hausse du budget en 2017: Pourquoi et comment

Forte hausse du budget en 2017: Pourquoi et comment