Menu

Exclusif! Révélations sur le limogeage de Soumaïla Bakayoko, Gervais Kouassi et Brédou M’bia



Les grands commandements de l’armée ivoirienne ont été reçus hier matin par le chef de l’Etat Alassane Ouattara au palais de la présidence au Plateau avant d’être limogés dans la soirée. Aucune raison officielle n’a filtré après cette rencontre mais toute porte à croire que la situation sociopolitique est toujours préoccupante après les deux jours de revendications de quelques soldats de l’armée.
Le chef de l’Etat Alassane Ouattara par ailleurs ministre de la défense et président du conseil national de la sécurité (CNS) a convoqué de toute urgence dans la matinée d’hier 9 janvier 2017, les hauts gradés de l’armée au palais présidentiel, quelques minutes après avoir reçu la démission du premier ministre Daniel Kablan Duncan ainsi que celle de son gouvernement. Aucun communiqué final n’a sanctionné cette rencontre entre Alassane Ouattara et son Etat-major. Par contre, certaines sources proches du palais font croire que cet entretien s’inscrit dans le cadre des activités du Conseil national de la Sécurité présidées par le chef de l’Etat Alassane Ouattara, qui, il faut le souligner, est le chef suprême des armées.  C’est donc une réunion de crise qui aurait statué principalement sur les revendications des mutins. De grandes décisions auraient été prises afin d’éviter une pareille situation car Ouattara a peur que l’image du pays soit ternie au plan international. Lors de cette rencontre avec les grands commandements de l’armée, le chef de l’Etat aurait dénoncé la défaillance de la chaine de commandement des forces armées. En effet, l’on a remarqué l’absence du général de corps d’armées, le général Soumaïla Bakayoko, chef d’Etat-major, aux côtés du ministre délégué à la défense Alain Richard Donwahi lors des négociations avec les mutins à Bouaké. Un fait qui n’est pas passé inaperçu puisse le ministre délégué a été pris en otage par les mutins en l’absence des chefs de corps des différentes composantes de l’armée ivoirienne. C’est donc à juste titre que le porte-parole du parti au pouvoir, le ministre Joël N’guessan a dénoncé la défaillance dans la chaîne de commandement et de décision de l’armée comme.  « Certaines personnes n'ont pas joué leurs rôles et/ou n'ont pas suffisamment pris leurs responsabilités. Et de par leurs fautes, la stabilité et la paix sociale de notre pays ont été menacées ces derniers jours. Nous ne souhaitons plus ces moments de crises et d'angoisses. Nous sommes sur le chemin du développement économique et social durable. C'est pourquoi, tout en condamnant la récente mutinerie des soldats, les responsabilités doivent être identifiées et situées, et les décisions qui s'imposent en pareilles situations soient prises. Il y va de l'intérêt des ivoiriens et de l'avenir de notre pays » avait déclaré l’ex-ministre des Droits de l’Homme. Selon des sources introduites, le président de la République Alassane Ouattara a alors décidé de se séparer de ces trois commandants de son armée qui auraient été indexés par les mutins comme ceux qui empêchent le paiement intégral de leurs primes.
Anel’G
Mardi 10 Janvier 2017


Nouveau commentaire :

Vous êtes libre de commentez le contenu de ce site mais abstenez-vous de proférer des injures à 'encontre de qui due ce soit.
Merci de votre compréhension.
Abidanactu.com

Dans la même rubrique :
< >

Actu en Filet

Obama met fin au régime spécial d'immigration pour les Cubains

Obama met fin au régime spécial d'immigration pour les Cubains

Nigéria: le Sénat autorise l’importation de véhicules par voie terrestre

Nigéria: le Sénat autorise l’importation de véhicules par voie terrestre

CAN 2017 : Le ministre gabonais de la Communication menace les éventuels fauteurs de troubles lors de la CAN

CAN 2017 : Le ministre gabonais de la Communication menace les éventuels fauteurs de troubles lors de la CAN

Economie : L’Uemoa lance sa monnaie numérique, le e-CFA

Economie : L’Uemoa lance sa monnaie numérique, le e-CFA

Après son limogeage à la tête de la Police Nationale, voici ce que Hamed Bakayoko réserve au DG sortant de la police

Après son limogeage à la tête de la Police Nationale, voici ce que Hamed Bakayoko réserve au DG sortant de la police

Diplomatie : Qu’est-ce que la ministre des Affaires étrangères du Botswana est venue chercher chez le président Ouattara ?

Diplomatie : Qu’est-ce que la ministre des Affaires étrangères du Botswana est venue chercher chez le président Ouattara ?

Concours du Cafop : « Le recrutement des instituteurs adjoints altère la qualité de l’éducation », dénonce le MIDD

Concours du Cafop : « Le recrutement des instituteurs adjoints altère la qualité de l’éducation », dénonce le MIDD

Pour le futur chef du Pentagone, il faudra faire face à la Russie

Pour le futur chef du Pentagone, il faudra faire face à la Russie

Honteux d’être contrôlé par une femme policière, il lui donne un coup de poing

Honteux d’être contrôlé par une femme policière, il lui donne un coup de poing

Vos Idées

Le coup d’éclat militaire en Côte d’Ivoire est-il un coup de semonce ?

Le coup d’éclat militaire en Côte d’Ivoire est-il un coup de semonce ?

Procès aux assises d’Abidjan: Qui va libérer Ehivet Simone Gbagbo

Procès aux assises d’Abidjan: Qui va libérer Ehivet Simone Gbagbo

Gambie : les cinq scénarios pour une sortie de crise

Gambie : les cinq scénarios pour une sortie de crise

Pourquoi il faut sauver la CPI

Pourquoi il faut sauver la CPI

Réaction de Koné Boubacar à la décision de la Cour africaine de justice contre la CEI

Réaction de Koné Boubacar à la décision de la Cour africaine de justice contre la CEI

"L’impasse du procès de Simone Gbagbo est celle d’un procès en sorcellerie"

"L’impasse du procès de Simone Gbagbo est celle d’un procès en sorcellerie"

Koné Katinan Justin: « L’élection de Donald Trump est une rébellion contre l’ordre mondial établi »

Koné Katinan Justin: « L’élection de Donald Trump est une rébellion contre l’ordre mondial établi »

Avant le référendum sur la nouvelle Constitution, l’appel d’Anaki Kobenan aux Ivoiriens

Avant le référendum sur la nouvelle Constitution, l’appel d’Anaki Kobenan aux Ivoiriens

L'affaire DSK: L’avocat de Nafissatou Diallo est décédé

L'affaire DSK: L’avocat de Nafissatou Diallo est décédé