Menu

Côte d’Ivoire: retour au calme à Adiaké, les mutins demandent pardon

Les rues sont redevenues paisibles à Adiaké et les militaires mutins des forces spéciales sont retournés dans leur caserne. A la mi-journée, le haut commandement de l'armée s'est rendu dans cette ville à une centaine de kilomètres à l'est d'Abidjan pour entendre ces mutins faire amende honorable.



« L’incident est clos ». Ce sont les termes utilisés par le ministre ivoirien chargé de la Défense, Alain Richard Donwhai, qui depuis le 6 janvier dernier, n’a pas manqué d’ouvrage dans les casernes du pays.

Joint par téléphone, le ministre a indiqué que le chef d’état-major des armées et le patron des forces spéciales ivoiriennes ont reçu de la part des mutins d’Adiaké une demande de pardon. Ces militaires d’un corps d’élite de l’armée ayant terrorisé les civils reconnaissent « leur erreurs et leur faute », selon le ministre.

Ensuite, selon une autre source, le général Touré Sékou et le commandant Lassina Doumbia sont allés en délégation avec les mutins pour faire amende honorable auprès des notables et autorités de la région : la sous-préfète, le maire et le chef du village d’Adiaké.

Ces actes de contritions se sont poursuivis à l’hôpital de la ville ou une femme et un adolescent ont été blessés par des balles perdues. Deux victimes qui seront prises en charge médicalement à Abidjan, précise une source militaire.

De même, insiste-t-on du côté des autorités, aucun accord n’a été conclu avec les militaires mutins qui réclamaient des primes de douze millions de francs CFA et l’amélioration de leurs conditions de vie et de travail.

Sur ce dernier point le ministre Donwhai précise que le gouvernement a déjà acté les améliorations de traitement dans sa loi de programmation militaire et y travaille donc déjà, pour l’ensemble des soldats du pays.

La dernière mutinerie ?

Selon le chercheur Arthur Banga, universitaire et spécialiste des questions de défense, cette mutinerie était la dernière, « parce que si on s’en tient aux déclarations officielles du gouvernement, cette fois-ci il n’y a pas eu de primes, ce qui montre la fermeté du gouvernement, qui ne veut plus ouvrir les vannes financières.»

Il estime par ailleurs que s'il y a eu des discussions avec les mutins, c'est uniquement parce qu'il s'agit dans ce cas de figure d'un corps d'élite. « Et je parie aussi que si ça avait été une autre unité que les forces spéciales, on ne serait même pas allé aux négociations. »

Selon le chercheur, le véritable défi pour les autorités est désormais d'aplanir les différences au sein de l'armée. « Je pense que, maintenant, le problème sera de créer une nouvelle cohésion. Et de faire comprendre à tous les militaires qu’ils sont tous du même corps, de la même armée, du même pays et, à partir de ce moment-là, ne plus se permettre d’accorder des privilèges à qui que ce soit. »

Vendredi 10 Février 2017


Nouveau commentaire :

Vous êtes libre de commentez le contenu de ce site mais abstenez-vous de proférer des injures à 'encontre de qui due ce soit.
Merci de votre compréhension.
Abidanactu.com

Actu en Filet

Avant le départ de l’Opération des nations unies de Côte d’Ivoire, ONUCI-FM sera transférée à la Fondation Félix Houphouet Boigny

Avant le départ de l’Opération des nations unies de Côte d’Ivoire, ONUCI-FM sera transférée à la Fondation Félix Houphouet Boigny

Libye: L'ONU appelle la Libye à remettre le fils de Kadhafi Saïf al-Islam à la CPI

Libye: L'ONU appelle la Libye à remettre le fils de Kadhafi Saïf al-Islam à la CPI

Le MFA dans la tourmente

Le MFA dans la tourmente

Démission de l’ex-ministre Michel Amani N’guessan de son poste de vice-président du FPI

Démission de l’ex-ministre Michel Amani N’guessan de son poste de vice-président du FPI

Bédié assure Ouattara de son soutien ferme et l’encourage à tenir bon

Bédié assure Ouattara de son soutien ferme et l’encourage à tenir bon

Le Chef de l’Etat a échangé avec le Secrétaire Général de la Fédération Internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge

Le Chef de l’Etat a échangé avec le Secrétaire Général de la Fédération Internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge

Déclaration du gouvernement sur l'épineuse question de la commercialisation du Café-Cacao

Déclaration du gouvernement sur l'épineuse question de la commercialisation du Café-Cacao

Gambie : arrestation de l’ancien chef des services de renseignement de Yahya Jammeh

Gambie : arrestation de l’ancien chef des services de renseignement de Yahya Jammeh

Procès des disparus du Novotel: l'interrogatoire des accusés fait froid dans le dos

Procès des disparus du Novotel: l'interrogatoire des accusés fait froid dans le dos

Vos Idées

Venance Konan: la Côte d'Ivoire «traverse une zone de turbulences»

Venance Konan: la Côte d'Ivoire «traverse une zone de turbulences»

Existence d’une pensée juridique ivoirienne: Wodié et Oble ‘’s’affrontent’’

Existence d’une pensée juridique ivoirienne: Wodié et Oble ‘’s’affrontent’’

Côte d'Ivoire/ Forces armées: Division...Le pire arrive!

Côte d'Ivoire/ Forces armées: Division...Le pire arrive!

Gambie: Yahya Jammeh a déménagé le palais en quittant Banjul

Gambie: Yahya Jammeh a déménagé le palais en quittant Banjul

Situation sociopolitique: Anaky Kobena condamne la gestion de la crise par Ouattara

Situation sociopolitique: Anaky Kobena condamne la gestion de la crise par Ouattara

Mutinerie et grève généralisée dans l’administration: Odette Lorougnon exige la démission de Ouattara

Mutinerie et grève généralisée dans l’administration: Odette Lorougnon exige la démission de Ouattara

RECONDUCTION DE LA GREVE DES FONCTIONNAIRES – IMBROGLIO AUTOUR DE L’ACCORD AVEC LES MUTINS/ REACTION DE PATRICK SAHI LOUA, PRESIDENT de la SOCIETE CIVILE DIGNE DE COTE D’IVOIRE

RECONDUCTION DE LA GREVE DES FONCTIONNAIRES – IMBROGLIO AUTOUR DE L’ACCORD AVEC LES MUTINS/ REACTION DE PATRICK SAHI LOUA, PRESIDENT de la SOCIETE CIVILE DIGNE DE COTE D’IVOIRE

Le coup d’éclat militaire en Côte d’Ivoire est-il un coup de semonce ?

Le coup d’éclat militaire en Côte d’Ivoire est-il un coup de semonce ?

Procès aux assises d’Abidjan: Qui va libérer Ehivet Simone Gbagbo

Procès aux assises d’Abidjan: Qui va libérer Ehivet Simone Gbagbo