Menu

Burkina : au moins onze militaires tués dans une attaque dans le nord du pays

Onze militaires ont été tués dans une attaque à Nassoumbou, dans le nord du Burkina Faso, vendredi matin, selon l'AFP. Une source sécuritaire jointe par Jeune Afrique évoque quant à elle un bilan de 12 morts.



Burkina : au moins onze militaires tués dans une attaque dans le nord du pays

D’après un communiqué de l’armée, l’attaque a eu lieu vendredi 16 décembre aux environs de 5 heures du matin. « Une quarantaine d’individus non encore identifiés, lourdement armés, ont attaqué le poste militaire de Nassoumbou, localité située à 45 km au Nord de Djibo et à une trentaine de kilomètres de la frontière malienne », précise le texte qui ajoute que des renforts ont été envoyés sur place.

Selon une source sécuritaire qui a requis l’anonymat, jointe par Jeune Afrique, le bilan provisoire fait état de douze soldats burkinabè tués dans l’affrontement et de matériels incendiés. « Pour le moment, nous n’avons aucune idée sur l’identité des assaillants », a dit cette source. L’AFP évoque quant à elle un bilan de 11 morts.

Attaques récurrentes

Le nord du Burkina est en proie aux attaques récurrentes des terroristes. Début octobre, cinq militaires avaient péri à Intagom (près de la frontière malienne), là où, trois policiers avait été tués trois mois plutôt. Ces séries d’attaques contre les forces de sécurité et de défense ont fait une vingtaine de victimes depuis 2015.

À Djibo, la capitale du Soum, un couple australien, le Dr Kent Eliott et son épouse avaient été kidnappés en 2015. Mme Eliott a été libérée après une médiation nigérienne mais son époux reste toujours aux mains des ravisseurs.

En janvier dernier, un attentat revendiqué par Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), contre le restaurant chic Le Cappuccino et l’hôtel Splendid avait fait 30 morts à Ouagadougou.

jeuneafrique.com

Vendredi 16 Décembre 2016


Nouveau commentaire :

Vous êtes libre de commentez le contenu de ce site mais abstenez-vous de proférer des injures à 'encontre de qui due ce soit.
Merci de votre compréhension.
Abidanactu.com

Abidjan Post

LEGISLATIVES 2016: Les ministres Niamien N’goran, Allah Kouadio Remi et Anzouman Moutayé passent à la trappe

LEGISLATIVES 2016: Les ministres Niamien N’goran, Allah Kouadio Remi et Anzouman Moutayé passent à la trappe

Fin du mandat de Kabila : black-out et psychose en RD Congo

Fin du mandat de Kabila : black-out et psychose en RD Congo

Cocody: Tout est mélangé entre Affoussiata Bamba et Yasmina Ouégnin

Cocody: Tout est mélangé entre Affoussiata Bamba et Yasmina Ouégnin

Législatives en Côte d’Ivoire: vote dans le calme, mais pas d'enthousiasme

Législatives en Côte d’Ivoire: vote dans le calme, mais pas d'enthousiasme

Alassane Ouattara se prononce sur la situation en Gambie

Alassane Ouattara se prononce sur la situation en Gambie

La Cédéao prend des mesures radicales pour écarter Yahya Jammeh

La Cédéao prend des mesures radicales pour écarter Yahya Jammeh

Les citoyens de Côte d'Ivoire aux urnes pour renouveler l'Assemblée nationale

Les citoyens de Côte d'Ivoire aux urnes pour renouveler l'Assemblée nationale

Après la sanction prise contre lui, KKB réagit: « Bédié n'a jamais digéré le fait que je sois allé rendre visite à Laurent Gbagbo à La Haye »

Après la sanction prise contre lui, KKB réagit: « Bédié n'a jamais digéré le fait que je sois allé rendre visite à Laurent Gbagbo à La Haye »

Ouattara applique une autre mesure de rétorsion contre Mabri Toikeusse

Ouattara applique une autre mesure de rétorsion contre Mabri Toikeusse

Suspendu du PDCI, Georges Ouégnin à Bédié: "Tu peux faire du PDCI ce que tu veux, mais si ma fille n'est pas élue…"

Suspendu du PDCI, Georges Ouégnin à Bédié: "Tu peux faire du PDCI ce que tu veux, mais si ma fille n'est pas élue…"