Menu

Bruno Koné se prononce sur le procès de Mme Gbagbo et l'affaire Guy André Kieffer



Le néo-député et ministre Bruno Koné, par ailleurs porte-parole principal du gouvernement, s'est prononcé, ce 28 décembre 2016, au palais présidentiel, sur le procès de Simone Gbagbo et l’affaire Guy André Kieffer. C’était en marge de la conférence de presse qui a sanctionné la lecture du communiqué final du conseil des ministres. De prime abord, il faut rappeler que ces deux affaires judiciaires piétinent et n’honorent pas la Côte d’Ivoire, qui est, dit-on, un Etat de droit. Dans le cas de l’affaire Guy André Kieffer, le gouvernement ivoirien a affiché sa disponibilité à aider la justice française à faire la lumière sur ce crime. « Dans le premier cas (Guy André Kieffer), il y a des commissions rogatoires qui sont en cours et la Côte d’Ivoire a toujours été disposée à recevoir le juge qui est concerné », a déclaré Bruno Koné. Selon le porte-parole du gouvernement, la Côte d’Ivoire va aider le nouveau juge Cyrille Paquaux en charge de l’affaire Kieffer à bien mener sa mission lorsque ce dernier sera sur les bords de la lagune Ebrié en janvier prochain. Selon des sources dignes de foi, le juge Paquaux effectue le déplacement d’Abidjan pour interroger certaines personnalités pro-Gbagbo et proches du pouvoir Ouattara. Et là, le régime est prêt à collaborer.   
Dans le cas du procès de l’ancienne première Dame Simone Gbagbo, le porte-parole du gouvernement n’approuve pas l’idée que certaines personnalités soient interrogées dans cette affaire. « Je ne vois pas le lien que vous faites entre la procédure de Guy André Kieffer et celle de Mme Gbagbo. La volonté de l’Etat de Côte d’Ivoire, c’est d’arriver au bout de toutes les procédures judiciaires. Celles-ci (Kieffer et Mme Gbagbo) en particulier. La volonté est là, elle est forte, elle est visible tous les jours. Maintenant, les services judiciaires sont autonomes dans l’exercice de leur fonction. Ils peuvent d’eux-mêmes décider de comment ils arrivent à la vérité, eux seuls peuvent décider de comment ils mènent les investigations pour que la vérité soit connue et pour que,  s’il y a des sanctions, qu’elles soient appliquées. (..) Dans le deuxième cas (Simone Gbagbo), le juge dit que la procédure peut être poursuivie même sans la comparution des personnes dont vous parlez. Ce n’est pas à nous de juger », a ajouté Bruno Koné. 
Jeudi 29 Décembre 2016


Nouveau commentaire :

Vous êtes libre de commentez le contenu de ce site mais abstenez-vous de proférer des injures à 'encontre de qui due ce soit.
Merci de votre compréhension.
Abidanactu.com

Actu en Filet

Grossesses en milieu scolaire: élèves et gérants de cabine, premiers responsables

Grossesses en milieu scolaire: élèves et gérants de cabine, premiers responsables

Bruno Koné se prononce sur le procès de Mme Gbagbo et l'affaire Guy André Kieffer

Bruno Koné se prononce sur le procès de Mme Gbagbo et l'affaire Guy André Kieffer

Suspensions des journaux bleus: Le GEPCI demande au CNP de mettre fin aux sanctions pour les opinions

Suspensions des journaux bleus: Le GEPCI demande au CNP de mettre fin aux sanctions pour les opinions

Fin de règne à l'Elysée : des conseillers de François Hollande quittent le navire

Fin de règne à l'Elysée : des conseillers de François Hollande quittent le navire

La Russie soupçonnée d’être responsable d’un piratage informatique contre l’OSCE

La Russie soupçonnée d’être responsable d’un piratage informatique contre l’OSCE

La photo de cette mère qui fond en larmes à cause de son fils autiste fait le tour du monde

La photo de cette mère qui fond en larmes à cause de son fils autiste fait le tour du monde

Annonce immobilière raciste: Laforêt suspend son contrat avec l'agence en cause

Annonce immobilière raciste: Laforêt suspend son contrat avec l'agence en cause

Face à la crise migratoire, la Libye demande l'aide de ses voisins et de l'UE

Face à la crise migratoire, la Libye demande l'aide de ses voisins et de l'UE

Gambie: les soutiens à Adama Barrow se multiplient

Gambie: les soutiens à Adama Barrow se multiplient

Vos Idées

Gambie : les cinq scénarios pour une sortie de crise

Gambie : les cinq scénarios pour une sortie de crise

Pourquoi il faut sauver la CPI

Pourquoi il faut sauver la CPI

Réaction de Koné Boubacar à la décision de la Cour africaine de justice contre la CEI

Réaction de Koné Boubacar à la décision de la Cour africaine de justice contre la CEI

"L’impasse du procès de Simone Gbagbo est celle d’un procès en sorcellerie"

"L’impasse du procès de Simone Gbagbo est celle d’un procès en sorcellerie"

Koné Katinan Justin: « L’élection de Donald Trump est une rébellion contre l’ordre mondial établi »

Koné Katinan Justin: « L’élection de Donald Trump est une rébellion contre l’ordre mondial établi »

Avant le référendum sur la nouvelle Constitution, l’appel d’Anaki Kobenan aux Ivoiriens

Avant le référendum sur la nouvelle Constitution, l’appel d’Anaki Kobenan aux Ivoiriens

L'affaire DSK: L’avocat de Nafissatou Diallo est décédé

L'affaire DSK: L’avocat de Nafissatou Diallo est décédé

La procédure que devront suivre les 20.000 bacheliers pour être orientés

La procédure que devront suivre les 20.000 bacheliers pour être orientés

Réforme de la Constitution: La déclaration au vitriol de Stéphane Kipré

Réforme de la Constitution: La déclaration au vitriol de Stéphane Kipré