Menu

Bavure policière à Adjamé liberté: Après avoir abattu un chauffeur, un policier se fait tuer

Un policier a assassiné un chauffeur de gbaka (minicar) à bout portant avant de se faire massacrer par la rue, le 14 août 2016, à Adjamé Liberté, vers 19h25. Comment en est-on arrivé là ?



ABIDJANACTU.COM Un policier a assassiné un chauffeur de gbaka (minicar) à bout portant avant de se faire massacrer par la rue, ce 14 août 2016, à Adjamé Liberté, vers 19h25. Comment en est-on arrivé là ?
Selon des témoins, le policier meurtrier (identité non révélée) a emprunté un gbaka à Bingerville. Il se rendait à Adjamé Liberté. Il a remis la pièce de 500 fcfa à l’apprenti qui devrait lui remettre 200 fcfa comme monnaie. L’apprenti fait savoir au policier qu’il n’avait que des billets et qu’il allait chercher la monnaie pour lui remettre les 200 fcfa à Adjamé Liberté. « Quand nous sommes arrivés à Liberté, l’apprenti est allé chercher la monnaie. Le policier grognait dans le véhicule. Il s’impatientait pour  rentrer. Il y avait un chauffeur qui n’a pas travaillé aujourd’hui et qui était passager comme nous. C’est ce chauffeur qui est allé raisonner le policier pour qu’il prenne son mal en patience car l’apprenti allait venir lui donner sa monnaie dans les minutes », a raconté une dame, passagère dans le gbaka et témoin de l’événement. C’est ainsi, poursuit la dame, que le policier a fait sortir son arme et a abattu de deux balles son interlocuteur qui lui demandait de patienter. Les détonations de son pistolet automatique ont ameuté les voisins.

Après cette bavure, le policier a pris la fuite. Des chauffeurs, des apprentis et des badauds se sont mis à sa poursuite. Dans sa course, le policier a reçu une chaise venue de nulle part sur la tête. « Quand il a reçu la chaise, il est tombé. Les gens l’ont pris, un chauffeur a pris son arme pour l’abattre aussi. Mais, comme ses collègues sont intervenu, il s’est calmé et a emporté l’arme. C’est donc les autres chauffeurs, les apprentis, les badauds qui l’ont roué de coups de pieds et de pierres. C’est ainsi qu’il est mort », a relaté un témoin sur place.

Et ce n’est pas fini !
Après la mort du policier, la gare de Bingerville a reçu un impressionnant détachement de policiers. Les hommes en armes ont commencé à tirer en l’air pour disperser la foule. C’était la débandade. Le corps de l’infortuné et du chauffeur ont été emporté pour des formalités d’usage.
 
Anel’G
Lundi 15 Août 2016


Nouveau commentaire :

Vous êtes libre de commentez le contenu de ce site mais abstenez-vous de proférer des injures à 'encontre de qui due ce soit.
Merci de votre compréhension.
Abidanactu.com

Abidjan Post

Exclusif CPI: Fatou Bensouda recrute 18 « criminels de base » pro-Gbagbo pour témoigner !!!

Exclusif CPI: Fatou Bensouda recrute 18 « criminels de base » pro-Gbagbo pour témoigner !!!

30 ANS DE DAVID TAYORAULT: La méga-fête !!! (Texte+photos)

30 ANS DE DAVID TAYORAULT: La méga-fête !!! (Texte+photos)

Le père d’une ministre de Ouattara en colère: «Ouattara veut instaurer une dictature fasciste en Côte d'Ivoire»

Le père d’une ministre de Ouattara en colère: «Ouattara veut instaurer une dictature fasciste en Côte d'Ivoire»

Meeting du Front Du Refus/ Abou Drahamane Sangaré sonne l'alerte

Meeting du Front Du Refus/ Abou Drahamane Sangaré sonne l'alerte

Les 5 principales innovations de la nouvelle Constitution

Les 5 principales innovations de la nouvelle Constitution

Lancement de la campagne référendaire: Ouattara et Bédié ensemble à un giga-meeting au stade Houphouët-Boigny

Lancement de la campagne référendaire: Ouattara et Bédié ensemble à un giga-meeting au stade Houphouët-Boigny

Campagne du «OUI»: Les installations du stade FHB s’effondrent

Campagne du «OUI»: Les installations du stade FHB s’effondrent

Délinquance Financière: Les policiers formés aux nouvelles techniques d’investigation

Délinquance Financière: Les policiers formés aux nouvelles techniques d’investigation

La crise s’accentue au sommet de l’Etat: La résidence de Soro sous haute surveillance

La crise s’accentue au sommet de l’Etat: La résidence de Soro sous haute surveillance

Depuis La Haye, Gbagbo parles aux Ivoiriens: «Il n’est pas question que cette Constitution passe»

Depuis La Haye, Gbagbo parles aux Ivoiriens: «Il n’est pas question que cette Constitution passe»